A propos du Qi Gong de la marche

LIU DONG Août 2011Contrairement aux Occidentaux qui disent : «J’ai attrapé un cancer» les Chinois disent : «Je me suis fait une tumeur».

A l’heure où rien ne va plus, où de multiples menaces pèsent sur l’individu qui ne croit plus en rien ou presque, ne serait-il pas judicieux d’essayer de comprendre ces pratiques venues d’ailleurs où chacun se prend en charge et n’accuse pas l’autre de son infortune, tout en attendant tout de l’extérieur ?

Cette Marche correspond à une nouvelle impulsion, à un nouveau départ.

L’individu a authentifié son histoire. Il s’est remis en question. Son corps lui a parlé. Il l’a entendu et son intention est maintenant de faire différemment, de marcher à une autre cadence sur le chemin de la vie.

Le Qi Gong de la Marche a été créé d’abord pour aider les grands malades à supporter leurs thérapeutiques lourdes   (Chimiothérapie. Radiothérapie…) Cette méthode a fait ses preuves. L’état des malades s’est stabilisé, voire amélioré.

Avec le Qi Gong de la Marche, les Chinois ont découvert une pratique qui les conduit à une paix, à une sérénité. C’est ainsi que dans le Yunnan, à Kunming, les « anciens » malades entraînent les « nouveaux ».

Le Qi Gong de la Marche, pratiqué en groupe, fait que les énergies se mélangent et qu’ainsi le mal est neutralisé à plusieurs.

Les bien portants qui font cela à titre préventif ( pour renforcer leurs défenses immunitaires ) se mêlent aux moins bien portants, évoluant ensemble en dispersion, comme le font les cellules dans le corps (dixit LIU Dong) et surtout au même rythme. (C’est important.)

Pratiquée avec constance et confiance cette méthode peut apporter beaucoup.

Chacun s’y sent bien, en harmonie avec les autres. Il retourne « chez lui », en lui-même.

Le Qi Gong de la Marche a été créé en Chine par une femme, Maître Guo Ling de la province de Guangdong, elle-même atteinte d’un cancer. Elle s’est d’abord soignée et a mis au point sa propre méthode « Guo Ling Qi Gong ». Le Dr LIU Dong, qui enseigne régulièrement cette méthode dans ses cours et stages en Europe et aux Etats Unis a, au fur et à mesure de son expérience, apporté quelques changements.

Le Qi Gong de la Marche comporte 5 Marches qui correspondent aux 5 organes. (Poumons. Cœur. Rate. Reins. Foie.)

La cadence varie en fonction de l’organe concerné.

La respiration spécifique provoque une hyper oxygénation. Les cellules malades, de ce fait, sont déboussolées et disparaissent.

LIU Dong insiste sur l’Intention. Il convient de chasser la mauvaise énergie avec l’Expiration, de donner une autre information à son corps qui a reçu des messages qu’il ne reconnaissait pas et qui ont été la cause de son mal être, de sa maladie. 

Ces nouvelles informations justes qui lui correspondent lui permettent de se re-structurer.

Le Qi Gong de la Marche est conseillé pour tous types de cancer, pour des problèmes articulaires, moteurs, AVC, anévrismes, traumatisme crânien, sclérose en plaques, maladie de Parkinson, polyarthrite rhumatoïde sévère, fibro-myalgie…etc

Claude Tumelaire, professeur